Après MaPrimeRenov’ ou Eco prêt à taux 0, un nouveau prêt destiné au financement des travaux de rénovation énergétique est en marche. Il sera opérationnel d’ici 2022 et apporte de nouveaux changements notamment sur les conditions d’accès au montant. Ce nouveau prêt s’appelle « prêt avance rénovation ».

Financer des travaux de rénovation énergétique avec Prêt avance rénovation

Source image : freepik

Même si les efforts ont porté leur fruit notamment sur l’application de la Prime à la Rénovation et l’Eco prêt à taux zéro, il existe encore des ménages qui n’ont pas bénéficié aux aides financières destinées aux travaux de rénovation énergétique

Avez-vous vu cela : La rénovation source d’économies

En France, les passoires thermiques représentent près de 4,8 millions. Ce qui signifie que la facture énergétique continue de grimper en flèche chez certains logements. D’après les chiffres, la facture sur la consommation en gaz pour le chauffage a augmenté de 16,7% depuis 2015. 

Malgré l’adoption des aides financières, certains ménages éprouvent toujours des difficultés à obtenir des crédits bancaires comme l’éco-prêt à taux zéro. D’où le lancement d’un nouveau prêt prévu en 2022

A lire en complément : La rénovation source d’économies

Prêt avance rénovation est un nouveau prêt permettant aux ménages français de : 

  • Rénover leur habitat.
  • Financer les travaux de rénovation dans les logements moins isolés.
  • D’éviter le remboursement de crédit sauf au moment de la vente ou d’une succession.

Le prêt avance rénovation est donc une avance proposée par les banques éligibles et qui est destinée au financement des travaux de rénovation. Ce prêt est incitatif car aucun remboursement ne sera effectué qu’au moment d’une vente du bien ou lors d’une succession. 

Mais il faut aussi tenir compte des intérêts du prêt. Ils peuvent être remboursés en in fine. Le prêt avance rénovation ne concerne pas toutes les banques mais certaines d’entre elles et en premier lieu : 

  • Le Crédit Mutuel.
  • La Banque Postale.

Ce prêt est lancé dans la loi Climat et Résilience du 22 Août 2021.

Financer des travaux de rénovation énergétique : le fonctionnement du nouveau prêt

Le prêt avance rénovation est un nouveau prêt qui peut être contracté à partir de 2022. Ce nouveau dispositif est rendu possible suite à la loi Climat et résilience promulguée en août 2021. Il faut tout de même comprendre son mode de fonctionnement ainsi que les conditions :

  • Le prêt avance rénovation est destiné aux propriétaires de passoires thermiques.
  • Le prêt avance rénovation peut financer des travaux couteux.
  • Le prêt avance rénovation est une forme de prêt hypothécaire.
  • Le remboursement du prêt n’intervient que lors de la vente du logement et au moment de la succession.
  • Seuls les intérêts peuvent être remboursés.
  • Le prêt avance rénovation est garanti par l’Etat à hauteur de 75 % du total.

Enfin, concernant les travaux de rénovation, il n’existe pas encore de précision mais il s’agit bien des travaux couteux tels que : 

L’intérêt du nouveau prêt pour financer des travaux de rénovation énergétique 

Pour financer des travaux de rénovation énergétique, ce nouveau prêt permettra aux ménages concernés de bénéficier d’un montant à la hauteur des travaux à réaliser. C’est bien connu, le gouvernement va bientôt interdire les passoires thermiques. Ce nouveau prêt permet donc de : 

  • Réduire la facture énergétique des ménages.
  • Réaliser des économies d’énergies de plus de 55%.
  • Sortir des passoires thermiques.
  • Permettre aux propriétaires de plus de 60 ans de bénéficier d’un prêt hypothécaire.

Ainsi, ce prêt s’adresse particulièrement à ceux qui n’ont pas encore eu accès aux autres aides financières à la rénovation et tout particulièrement les retraités. Le prêt avance rénovation permet donc aux bénéficiaires de lancer des travaux de rénovation énergétique sans forcément payer les coûts de leur poche. 

Source image à la une : freepik