Le nettoyage de conduit fait partie des travaux d’entretien d’une cheminée. Certes, entretenir sa cheminée est indispensable pour assurer la continuité du chauffage. Ce nettoyage doit être réalisé avant le début de la saison de l’hiver. Pour se détendre près de la cheminée pendant l’hiver. Mieux vaut alors s’assurer que le conduit de cheminée soit bien entretenu. 

L’intérêt de nettoyer un conduit de cheminée 

Source image : pixabay

Le nettoyage d’un conduit de cheminée est indispensable pour : 

A découvrir également : Quel est le nouveau prêt qui sera bientôt lancé pour financer des travaux de rénovation énergétique ?

  • Garantir la performance du chauffage à la maison.
  • Prévenir les risques d’un feu de cheminée ou le risque d’incendie.
  • Augmenter son confort thermique.

En d’autres termes, lorsqu’on utilise un conduit de cheminée, cela va provoquer la formation de suie. Cette substance est inflammable et risque de provoquer l’incendie à la maison. Il est alors important de réaliser un ramonage de conduit de sa cheminée soit tous les ans ou tous les deux ans. 

L’autre raison pour laquelle on doit absolument nettoyer la cheminée régulièrement est le fait de pouvoir : 

Avez-vous vu cela : La rénovation source d’économies

  • Préserver notre état de santé.
  • Préserver la qualité de l’air à l’intérieur.

Une cheminée réhabilitée mais mal entretenue risque de provoquer des problèmes de ventilation. Il faut alors suivre quelques conseils pour nettoyer un conduit de cheminée. 

Nettoyer un conduit de cheminée : faire une inspection

Avant le nettoyage, il est toujours indispensable de faire une inspection. Notons que le ramonage est obligatoire et ce, quel que soit le type de cheminée que l’on possède. Mais l’entretien dépend : 

  • De l’appareil de chauffage.
  • De l’usage de la cheminée.

Faire une inspection est nécessaire en effet pour vérifier si le nettoyage du conduit est nécessaire ou non. Pour ce faire, on doit : 

  • Utiliser une lampe de poche.
  • Gratter l’intérieur du conduit de fumée à l’aide d’un objet.
  • Vérifier si la couche de créosote est supérieure à 3 millimètres. Si c’est le cas, on doit faire le ramonage.

Examiner l’état du conduit de fumée permet aussi de mesurer l’ampleur des travaux à faire mais cela permet aussi d’évaluer l’état de sa cheminée. 

Nettoyer un conduit de cheminée de haut en bas ou de haut en bas

Pour faire un ramonage du conduit de cheminée, on peut le faire de haut en bas ou de bas en haut. Mais en général, le nettoyage doit être effectué par un ramoneur professionnel. Un ramoneur du conduit de cheminée en utilisant l’échelle. Cette étape consiste à : 

  • Monter sur le toit.
  • Faire entrer le hérisson dans l’embouchure.
  • Cet outil assure le nettoyage du conduit avec technicité.

En effet, on utilise le dispositif pour nettoyer le conduit depuis le toit en le faisant descendre et monter plusieurs fois dans la cheminée. 

Pour un ramonage de bas en haut, un ramoneur va s’y prendre autrement, c’est-à-dire, depuis le foyer jusqu’à l’embouchure supérieure. Il assemblera de ce fait, une section de tube et permet de ramoner avec le hérisson en le faisant monter et descendre dans le conduit de fumée. Un tube d’extension doit être réalisé jusqu’à ce que l’ensemble du conduit de cheminée soit totalement nettoyé. 

Attention à bien respecter la règlementation en vigueur.

Nettoyer un conduit de cheminée : la dernière étape

Pour la dernière étape, on s’occupe du nettoyage du foyer de la cheminée. On doit s’équiper d’une trappe de ramonage pour entretenir le foyer et récupérer la suie à l’intérieur du foyer. On utilise une petite pelle pour récupérer tous les résidus restants. 

Nettoyer le foyer de la cheminée se fait à l’aide de : 

  • Une petite pelle.
  • Une brosse métallique.

Cela dit, même si le nettoyage du foyer est facile, cela demande tout de même certaines techniques pour éviter d’abîmer l’état du conduit de cheminée. 

Bref, pour nettoyer un conduit de cheminée, il est alors important de : 

  • Examiner l’état du conduit de cheminée.
  • Ramoner le conduit de cheminée de haut en bas ou de bas en haut.
  • Nettoyer à la fin, le foyer de cheminée.

Source image à la une : pixabay